Les Enfants naissent avec des émotions, ils grandissent et leurs émotions avec eux. Parfois ces émotions deviennent incontrôlables et les enfants se retrouvent complètement démunis ne sachant pas quoi faire pour les maîtriser. Alors ils angoissent et leur stress augmente. La première chose que nous devons, nous adultes faire dans ce cas, c’est les aider à retrouver leur calme afin qu’ils ne se sentent pas livrés à eux même. Dans cet article je reviens sur quelques techniques de retour au calme, déjà abordées dans quelques unes de mes précédentes publications.

Aider un enfant lorsque il est submergé par ses émotions, c’est avant tout l’aider à les repérer, à les nommer ou à mettre des mots dessus pour pouvoir les gérer. Grâce à votre aide, l’enfant apprendra peu à peu qu’il est maître de son corps et de ses émotions et qu’il peut s’arrêter lorsqu’il le décide. Cette prise de conscience réduit le sentiment d’insécurité face à l’angoisse et au sentiment d’impuissance.

Comment faire pour aider son enfant à retrouver son calme ?

Il existe plusieurs moyen d’aider un enfant retrouver son calme, lui faire un câlin, faire des exercices de  respiration profonde, lui faire prendre conscience de ses émotions en les imaginant, en les dessinant ou encore en matérialisant, faire un exercice de relaxation, dynamique ou statique. Voici huit astuces simples pour aider votre enfant à retrouver son calme.

1.La respiration

Summer dreamsOui mais vous me direz, il respire déjà, pourquoi lui apprendre a respirer et en quoi la respiration pourrait l’aider a se calmer ?
La respiration est le moyen le plus physiologique et le plus rapide pour retrouver son calme. Apprendre aux enfants à utiliser cet atout naturel comme un outil pour mieux se sentir est un merveilleux cadeau pour la vie, ils apprendront en effet ainsi qu’ils sont acteurs de leur bien-être.
Lorsque votre enfant est submerge par la colère, la tristesse, la joie ou toute autre émotion, descendez sur vos genoux à son niveau et demandez-lui de prendre un souffle profond en gonflant son ventre comme un ballon, puis invitez le à souffler pour dégonfler le ballon en le vidant de tout l’air qu’il y a mis. Refaites l’exercice encore deux fois en invitant à chaque fois l’enfant de s’observer de l’intérieur et de remarquer comment il est calme. Vous verrez votre enfant se calmer comme par magie. Avec le temps, le réflexe s’installe et certains enfants finissent par le faire de manière intuitif. (pour plus d’informations concernant les bienfaits de la respiration en pleine conscience cliquez ici)

 

2. La bouteille de retour au calme

calm-down-jarQuelle est la relation entre un bouteille et un enfant calme ? en lisant quelques blog d’éducatrices aux Etats Unis, j’ai découvert plusieurs astuces pour aider un enfant à regagner son calme, dont la bouteille de retour au calme (pour apprendre à le faire cliquez ici ). Il s’agit d’une bouteille dans laquelle on a mis des paillettes et un liquide. Lorsque l’enfant est agité on lui propose de secouer la bouteille aussi fort que son émotion, puis on l’invite à observer les paillettes qui s’agitent dans tous les sens se déposer calmement au fond de la bouteille. L’enfant se calmera en se concentrant sur les paillettes et comprendra par la même qu’après s’être agité comme les paillettes, il est temps de se calmer.

 

3. Le spray du calme

Gardez une bouteille de spray, par exemple les sprays de nettoyant pour les vitres, rincez la bien et laissez la sécher, la bouteille restera vide, collez dessus une étiquette sympa. A chaque fois que votre enfant s’agite ou qu’il n’arrive pas à se calmer, proposez lui de faire des pschitts de calme. Il respirera ainsi de l’air calme et se calmera à son tour. Vous pouvez mettre des paillettes et leur raconter une histoire autour de ce pschitt. Avec mon petit garçon de 3 ans nous avions imaginer que ce pschitt était le cadeau de la fée Silencia, qui y mis de la poudre d’arc en ciel et des fleurs de lavandes (j’avais mis quelques gouttes d’huile essentielle de lavande dedans) et que lorsqu’on le vaporise dans un endroit, tout redevient calme et silencieux <3 Je vous ferais bientôt un article sur ce superbe Pschitt qui m’a sauvé bien des fois de la crise de nerfs.

4. La boule de nerfs

Lorsque l’enfant est très en colère, proposez lui de prendre une feuille en papier ou il imaginera mettre toutes sa colère, tous ses nerfs ouncore toutes ses angoisses et de la froisser de toutes ses forces. Une fois la feuille de papier écrabouillée, votre enfant pourra la lancer loin de lui en imaginant jeter sa colère au loin. (retrouvez cet exercice ici )

5. La roue des émotions

Grâce à la roue des émotions, l’enfant apprend à identifier et à verbaliser ses émotions. Plusieurs études ont démontré que la gestion des émotions passe en premier lieu par la mise en mots de ses ressentis. La roue des émotion est un outil ludique et efficace pour aborder les émotions avec les enfants. vous pouvez en acheter ou en fabriquer vous même (je vous mets un tuto très bientôt)

6. Le cycle des émotions (Stop and go)

Optez pour des activités qui alternent calme et défoulement, cela permettra à l’enfant de comprendre que son émotion est comme une vague, qu’elle suit un cycle. Il apprendra par la même occasion à trouver le juste équilibre et comprendra qu’il est maître de son corps et de ses émotions.
Voici quelques exemples. Soufflez des bulles de savons, d’abord l’enfant aura le droit de les faire éclater puis demandez-lui de se contrôler et de ne pas le faire même si la bulle atterrie sur le bout de son nez. Vous pouvez aussi lui demander de « faire comme si », les enfants adorent « faire comme si », il était une voiture qui roule au vert, mais qui ralenti à l’orange et qui doit s’arrêter au rouge. Le jeux de la statut est aussi dans cet esprit, l’enfant bouge, danse, saute et il doit rester immobile au signal. L’enfant peut aussi faire des constructions avec des cubes puis les détruire. Le tout est de lui apprendre la notion de contrôle.

7. La boite à petits bonheurs

Bricoler une petite boite à mots doux avec votre enfant et sortez-la en cas de colère ou de gros chagrins. Demandez-lui de dessinez des choses qu’il aime qui lui font plaisir. Le mien à choisi sourire, arc en ciel, papillons, courage, bisous, câlin, dinosaure (allez comprendre le rapport), Bonbons. Découpez les petits dessins et déposez les dans la boite, pour aider votre enfant à retrouver son calme, demandez-lui de tirer au hasard un mot de la boite. En regardant le petit dessin ou en lisant le mots doux, votre enfant retrouvera son calme. Sur la photo vous pouvez voir notre boite à bisous !

8. Des exercices de sophrologie

La pratique de la sophrologie repose sur la respiration. Grâce aux exercices de relaxation dynamique, le sophrologue aidera l’enfant à relâcher ses tensions physiques et émotionnelles. L’accompagnement en sophrologie est possible dès que l’enfant est capable d’exprimer ses ressentis, vers 5 ou 6 ans en fonction de la maturité de l’enfant. Voici un exemple d’exercice que l’enfant pourra reproduire seul ou avec votre aide lorsque il aura besoin de retrouver son calme, c’est le premier exercice que j’ai appris à mon fils et ça fonctionne à merveille.

Le Bye-bye
Invitez à votre enfant à lever ses bras à l’horizontal en inspirant par le nez et en gonflant son ventre. Puis en bloquant la respiration un court instant, il secouera les mains en les ramenant ver son buste, comme pour dire au revoir à la colère ou à la tristesse ou à ses nerfs. Enfin l’enfant relâche ses bras le long du corps en soufflant par la bouche.
Pour plus d’exercices de sophrologie adaptés aux enfants cliquez ici

 

 

 

 

Pin It on Pinterest

Share This
sophrologie-entreprise

Êtes-vous abonné aux Sophro News ?

Inscrivez-vous pour connaître les dates des ateliers zen et recevez en cadeau de bienvenue une technique guidée de sophrologie et bien d'autres surprises. 

You have Successfully Subscribed!